couverture
Correspondante à Ramallah
1997-2003
Traduit de l’anglais par Joëlle Marelli
Parution : 02/04/2004
ISBN : 2913372341
Format papier : 128 pages (13 x 20 cm)
13.00 € + port : 1.30 €
Épuisé

Commander

Format papier 
Lire en ligne 
Format PDF 
Format EPUB 

Accès libre

Lire en ligne 
PDF 
EPUB 

Amira Hass, fille de rescapés des camps nazis, est la seule journaliste israélienne qui rende compte de ce qui se passe dans les territoires occupés en s’y immergeant totalement. Des cinq ans qu’elle a passés à Gaza, elle a tiré un premier livre, Boire la mer à Gaza. Elle réside depuis 1997 à Ramallah, et le présent ouvrage est un recueil des articles qu’elle envoie régulièrement au grand quotidien israélien Haaretz.

La force du travail d’Amira Hass tient à ce qu’elle ne théorise jamais a priori : elle raconte, d’une façon inimitable, ce qu’elle voit tous les jours dans la rue, chez ses voisins, dans les queues, sur les routes, aux barrages. Ce peut être dérangeant, pour un camp comme pour l’autre, mais Amira n’en a cure. Elle montre comment le gouvernement israélien mesure ses succès au nombre de maisons démolies, au nombre de morts palestiniens, et comment beaucoup de Palestiniens ne voient la victoire que par la peur qu’ils peuvent inspirer : ” le jeu est de savoir qui a plus peur et qui a moins peur de mourir ”.

” Amira Hass parle au nom de la justice. En décrivant les souffrances d’un peuple poussé au désespoir, elle défend les véritables intérêts d’Israël. ” (Susan Sontag)

Amira Hass est l’auteur de Boire la mer à Gaza (La Fabrique, 2001), salué par toute la presse française. Elle a reçu en 1999 le World Press Freedom Award, et en 2003 le United Nations Guillermo World Press Freedom Award ” pour les qualités professionnelles, l’indépendance et le courage personnel dont elle fait preuve depuis dix ans ”.

Réalisation : William Dodé